Bourses de recherche

Bourses de recherche de l’Ambassade de France en Russie –  2016

L’Ambassade de France en Russie propose des bourses de recherche de trois semaines, entre le 21 novembre et le 31 décembre 2016, aux chercheurs russes inscrits en aspirantura, en doktorantura, ou titulaires d’une thèse, rattachés à une institution de recherche russe, désireux de poursuivre un projet en France, au sein d’un établissement français.

Les bourses de recherche de l’Ambassade de France en Russie sont destinées à soutenir les projets en droit, économie, géographie, histoire, langues et littérature, philosophie, sociologie, sciences politiques, urbanisme et architecture.

La bourse comprend :

- La prise en charge des billets d'avion aller-retour ;
- Une allocation mensuelle de 1200€ ;
- Une assurance et une couverture médicale pendant la durée de la bourse ;
- La gratuité des procédures consulaires ;
- La réservation d’un logement (à la charge du boursier).

Les candidats doivent faire parvenir un dossier - en français, ou en anglais si le laboratoire d’accueil a pour langue de travail l’anglais - composé de :

- CV (comprenant obligatoirement les coordonnées du candidat, le détail des diplômes obtenus, des expériences professionnelles et des publications pertinentes) ;
- Exposé du projet de recherche (maximum 2 pages) comprenant les objectifs de la recherche et détaillant le programme de recherche en France ainsi que ses perspectives en termes de coopération franco-russe ;
- Lettre de recommandation et une attestation d’accueil de l’institution française partenaire;

Les candidats devront également préciser leurs dates de séjour en France.

Les dossiers doivent être envoyés en un seul document PDF (taille : moins de 3MB) avant le 26 octobre 2016 à l’adresse bgfrussie@gmail.com (précisez dans l’objet du message « bourses de recherche – dossier de candidature ».)
Les candidats retenus seront informés à partir du 1er novembre pour un séjour en 2016 (exclusivement).

Dans les deux mois suivant leur retour en Russie, les chercheurs devront faire parvenir à l’Ambassade de France en Russie un rapport de mission.